Je rénoveJe vends

DPE ou audit énergétique : comprendre les différences

Bien que leurs appellations soient proches, l’audit énergétique et le diagnostic de performance énergétique (DPE) sont bien deux documents distincts, utilisés dans des contextes différents. Le DPE ne peut en aucun cas remplacer l’audit énergétique et vice versa.

DPE, audit énergétique : pas le même contenu ni la même précision !

Le diagnostic de performance énergétique, ou DPE, renseigne sur la consommation énergétique d’un logement ou d’un bâtiment, sur ses émissions de gaz à effets de serre (GES), et sur ses équipements. Les données sont représentées visuellement par une étiquette énergie, qui classe chaque logement sur une échelle en fonction de ses performances énergétiques. Les notes varient de A à G, A étant la meilleure note. Le DPE inclut également des recommandations générales sur les travaux à entreprendre pour tendre vers de meilleurs résultats. Elles restent indicatives et synthétiques. Elles ne sont donc pas suffisamment précises pour réaliser une rénovation énergétique performante.

L’audit énergétique est un rapport de plusieurs dizaines de pages, détaillé et personnalisé. Loin d’être uniquement informatif, c’est le meilleur allié des personnes souhaitant passer à l’action et entreprendre des travaux de rénovation énergétique. Il compile en effet l’ensemble des données exploitables relatives à un bâtiment, à ses points faibles, et au comportement des habitants. Il propose également un plan d’action chiffré pour la phase de travaux, présenté sous la forme de plusieurs scénarios. Ces derniers donnent des indications sur l’ordre dans lequel réaliser les travaux, sur les aides qu’il est possible d’obtenir grâce à eux, et sur le futur montant des factures.

Grâce au DPE, vous aurez une première idée des performances énergétiques et environnementales de votre logement. Grâce à l’audit énergétique, vous bénéficierez d’une analyse plus poussée. Vous saurez également quoi faire, dans quel ordre, à quel coût et avec quelles subventions !

Le DPE pour vendre ou louer, l’audit énergétique pour rénover

Le DPE est obligatoire lors de la mise en vente ou en location d’un bien immobilier. Il fait partie du dossier de diagnostics techniques et doit figurer sur les annonces afin d’informer le futur locataire ou acquéreur sur les performances énergétiques du bien dans lequel il s’apprête à vivre.

L’audit énergétique est utile pour tout projet de rénovation. Il est également obligatoire :

  • Pour obtenir certaines subventions, versées dans le cadre de rénovations énergétiques performantes et qui peuvent atteindre plusieurs milliers d’euros (Ma Prime Rénov Rénovation Globale, Coup de pouce « Rénovation performante d’une maison individuelle », etc.) ;
  • Dans les entreprises de plus de 250 salariés ou réalisant plus de 500 millions d’euros de chiffre d’affaires ;
  • Dans les copropriétés de plus de 50 lots construites avant 2001 équipées d’une installation collective de chauffage ou de refroidissement.
warning

Attention :

Dès avril 2023, l’audit énergétique deviendra obligatoire pour les vendeurs de maisons classées F ou G sur le diagnostic de performance énergétique. Il devra être remis aux acquéreurs lors de la première visite du bien immobilier, de façon à les informer des travaux à envisager.

I am text block. Click edit button to change this text. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

[/vc_column_inner][/vc_row_inner]

Audit énergétique et DPE : pas le même coût !

Le coût d’un DPE se situe généralement entre 100 et 250 € selon l’ADEME.

Le prix d’un audit énergétique varie quant à lui entre 500 et 1000 € pour un particulier en maison individuelle. En fonction des revenus, les aides de l’État peuvent permettre de rembourser jusqu’à 500 €.

Pas les mêmes garanties !

Le niveau de fiabilité du DPE s’est renforcé en juillet 2022 lorsqu’il est devenu opposable. Depuis ce jour, les potentiels acquéreurs peuvent en effet se retourner contre le vendeur si l’étiquette énergie ne colle pas à la réalité. Attention toutefois, tous les éléments du DPE ne sont pas contestables ! Par exemple, les informations relatives aux travaux à réaliser ne sont que des recommandations. Elles sont donc indicatives.

Le bureau d’étude thermique a quant à lui une exigence de résultats à l’issue des travaux. Cette exigence porte à la fois sur le type de travaux et sur le dimensionnement des solutions préconisées (résistance thermique d’un isolant, puissance de la pompe à chaleur, etc.). La consommation énergétique atteinte doit correspondre au niveau prévu. Pour que cela soit possible, les vrais audits énergétiques doivent être couverts par une garantie décennale, « l’assurance BET* ». En cas de défaut de performance énergétique, cette assurance prend en charge tous les frais permettant de le réparer. Le maître d’ouvrage (la personne à l’initiative des travaux) est ainsi protégé.

*BET : Bureau d’Étude

info

Bon à savoir :

Aujourd’hui, sur le marché, certains audits énergétiques ne sont pas couverts par la garantie décennale, car ils ne sont pas réalisés par un Bureau d’Étude thermique assuré pour cela. Pour vous protéger, prêtez une attention particulière à ce point au moment de choisir votre professionnel.

Une durée de validité de 10 ans

Le DPE et l’audit énergétique ont tous les deux une durée de validité de 10 ans. Certains cas particuliers existent, à l’image des grandes entreprises qui doivent renouveler leur audit énergétique tous les 4 ans.

Deux métiers différents : diagnostiqueur et thermicien

Le DPE et l’audit énergétique sont réalisés par des professionnels différents.

Le DPE est réalisé par un diagnostiqueur, qui doit être accrédité par le Cofrac (Comité français d’accréditation). Le diagnostiqueur intervient essentiellement dans le cadre d’une transaction immobilière, d’une mise en location, ou d’une construction. Il réalise les diagnostics techniques, et s’assure que les bâtiments sont conformes avec les normes réglementaires, sanitaires et environnementales.

De son côté, l’audit énergétique est réalisé par un technicien thermicien, qui lui-même appartient à un bureau d’étude thermique (BET). Les bureaux d’étude thermique interviennent dans le cadre de projets de rénovation énergétique et de construction. Ils analysent la consommation énergétique des bâtiments, recherchent des solutions techniques pour l’optimiser, et conseillent leurs clients pour mettre en œuvre ces solutions. Pour mener à bien leur mission, ils utilisent des outils de calcul et des appareils de mesure très spécifiques.

Ce qu’il faut retenir

  • Le DPE et l’audit énergétique permettent tous les deux d’évaluer la consommation énergétique et les émissions de CO2 d’un bâtiment. L’audit est en revanche plus précis.
  • Le DPE fait partie des diagnostics obligatoires pour vendre un logement ou le mettre en location. Il est informatif et renseigne sur la situation énergétique d’un logement à une date donnée.
  • L’audit thermique est le document le plus adapté lorsqu’on souhaite réaliser des travaux. En effet, il ne se contente pas de dresser le bilan de l’existant mais inclut des plans d’amélioration chiffrés, détaillés, et garantis.
Besoin d’un DPE ou d’un audit énergétique ? Demandez votre devis 📜
Ces articles pourraient également vous intéresser
Tags: Je rénove, Je vends
Rénovation énergétique : 5 risques à anticiper
Achat immobilier : Faire construire ou rénover ?