Je rénove

MaPrimeRénov’ Sérénité : tout ce qu’il faut savoir en 2022

Le programme Habiter Mieux Sérénité de l’ANAH vient de disparaître pour céder sa place à un nouveau dispositif d’aides à la rénovation énergétique : MaPrimeRénov’ Sérénité. 5,5 millions de ménages sont concernés. L’objectif ? Uniformiser le système d’aides tout en favorisant les travaux de rénovation globale.

MaPrimeRénov’ Sérénité : c’est quoi ?

Jusqu’à la fin de l’année 2021, les ménages aux revenus modestes faisaient l’objet d’un traitement à part en matière d’aides à la rénovation énergétique globale. En effet, alors que les foyers aux revenus intermédiaires et supérieurs pouvaient bénéficier de MaPrimeRénov’ Rénovation Globale depuis 2020, les plus modestes étaient encore rattachés à un programme distinct : Habiter Mieux Sérénité de l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat).

En 2022, par souci de simplification, toutes les aides ont été regroupées sous la bannière de MaPrimeRénov’. Habiter Mieux Sérénité a donc disparu donc pour devenir MaPrimeRénov’ Sérénité.

Montant de MaPrimeRénov’ Sérénité : pas d’évolution par rapport à Habiter Mieux

Comme pour Habiter Mieux Sérénité, les personnes éligibles à MaPrimeRénov’ peuvent être subventionnées à hauteur de :

  • 50 % HT du montant total des travaux pour les revenus très modestes (barème bleu – voir partie « plafonds de revenus »). L’aide est plafonnée à 15 000 € ;
  • 35 % HT du coût des travaux pour les revenus modestes (barème jaune). L’aide est cette fois-ci plafonnée à 10 500 €.

Plafonds de revenus pour être éligible à MaPrimeRénov’ Sérénité

Vous trouverez ci-dessous les plafonds de ressources utilisés dans le cadre de MaPrimeRénov’ Sérénité en 2022. Ils vous permettront d’identifier la catégorie à laquelle vous appartenez. Si vos revenus sont supérieurs à ceux indiqués dans le tableau, vous appartenez à la catégorie rose ou violette. Vous n’êtes donc pas concerné par MaPrimeRénov’ Sérénité et devrez vous tourner vers « MaPrimeRénov’ Rénovation globale ».

info

Bon à savoir :

Les revenus retenus sont ceux figurant sur votre avis d’imposition sous l’intitulé « Revenu fiscal de référence » (RFR). Les revenus de l’ensemble des personnes de votre foyer sont à prendre en compte dans le calcul.

Plafonds de ressources utilisés en Île de France

Nombre de personnes composant le ménageMaPrimeRénov’ BLEU
(revenus très modestes)
MaPrimeRénov’ JAUNE
(revenus modestes)
1⩽ 21 123 €⩽ 25 714 €
2⩽ 31 003 €⩽ 37 739 €
3⩽ 37 232 €⩽ 45 326 €
4⩽ 43 472 €⩽ 52 925 €
5⩽ 49 736 €⩽ 60 546 €
Par personne supplémentaire+ 6 253 €+ 7 613 €

Plafonds de ressources utilisés dans les autres régions

Nombre de personnes composant le ménageMaPrimeRénov’ BLEU
(revenus très modestes)
MaPrimeRénov’ JAUNE
(revenus très modestes)
1⩽ 15 262 €⩽ 19 565 €
2⩽ 22 320 €⩽ 28 614 €
3⩽ 26 844 €⩽ 34 411 €
4⩽ 31 359 €⩽ 40 201 €
5⩽ 35 894 €⩽ 46 015 €
Par personne supplémentaire+ 4 526+ 5 797 €

Conditions d’éligibilité

Pour être éligible à MaPrimeRénov’ Sérénité, les conditions suivantes doivent être respectées :

  • Votre profil doit correspondre aux plafonds de ressources bleus ou jaunes.
  • Vous devez être propriétaire occupant du logement que vous souhaitez rénover.
  • Le logement doit être âgé de plus de 15 ans au moment du dépôt du dossier.
  • Les travaux doivent permettre un gain énergétique supérieur ou égal à 35 %.
  • Les artisans mobilisés doivent obligatoirement être des professionnels RGE (Reconnus Garants de l’Environnement).

Travaux pris en charge par MaPrimeRénov’ Sérénité

Les 6 postes de travaux pris en charge par le dispositif sont les suivants :

  • Isolation des murs ;
  • Isolation des sols ;
  • Isolation de la toiture ou des combles ;
  • Remplacement des menuiseries donnant sur l’extérieur ;
  • Production de chauffage et d’Eau Chaude Sanitaire (ECS) ;
  • Ventilation.

Avec quelles aides peut-on cumuler MaPrimeRénov’ Sérénité ?

Vous pouvez cumuler MaPrimeRénov’ Sérénité avec les aides suivantes pour financer vos travaux de rénovation énergétique :

  • L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) ;
  • La TVA à taux réduit de 5,5 % ;
  • Les bonus MaPrimeRénov’ « Bâtiment Basse Consommation » et « Sortie de passoire » ;
  • À partir du 1er juillet 2022 : Les Certificats d’Économie d’Énergie (CEE), et, pour les travaux les plus ambitieux, le “Coup de pouce rénovation performante d’une maison individuelle« . Ces aides ne pouvaient pas être touchées avec le programme Habiter Mieux. Il s’agit donc d’un des changements qui accompagne le nouveau dispositif.
info

Bon à savoir :
Jusqu’au 30 juin 2022 inclus, une autre aide peut être demandée, la prime dite « Sérénité ». Elle s’élève à 10 % du montant des travaux, et est plafonnée à 3 000 € pour les ménages très modestes et à 2 000 € pour les ménages modestes. Elle continuera à être versée jusqu’à ce que le cumul avec les CEE soit possible.

Pour conclure, on constate que MaPrimeRénov’ Sérénité n’apporte aucun changement majeur par rapport à l’ancienne aide, « Habiter Mieux Sérénité ». Les conditions d’éligibilité, plafonds de ressources et montants des aides sont maintenus. Malgré tout, le changement de nom du dispositif vient clarifier et uniformiser le système de subventions de l’État. Dorénavant, tous les ménages français sont éligibles à MaPrimeRénov’, quels que soient leurs revenus !

Ces articles pourraient également vous intéresser
Tags: Je rénove
Impact du DPE sur les prix immobiliers : quelle plus-value espérer ?
Coup de pouce rénovation performante d’une maison individuelle : guide complet

Une question ? Immofix vous accompagne dans vos travaux 🏡

Votre projet
Sélectionner une option
E-mail *
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Numéro de téléphone *
Vous devez remplir ce champ
Vous devez accepter les conditions pour continuer
Menu