Je rénove

Tout savoir sur Mon Accompagnateur Rénov’ en 2023

Vous êtes propriétaire et cherchez à améliorer les performances énergétiques de votre logement ? Sans accompagnement adapté, ce type de projet peut vite devenir un casse-tête. Face à ce constat, le recours à « Mon Accompagnateur Rénov » a été rendu obligatoire à compter du 1er janvier 2023 pour bénéficier de certaines aides financières. Ce professionnel agréé par l’Agence nationale de l’habitat (Anah) vous assiste techniquement, administrativement et financièrement tout au long de votre projet.

Qu’est-ce que Mon Accompagnateur Rénov’ ?

Dispositif issu de la loi Climat et résilience, Mon Accompagnateur Rénov’ est un tiers de confiance mis à disposition des ménages qui souhaitent entreprendre des travaux de rénovation énergétique. Il les guide du début à la fin de leur projet pour que leur logement atteigne les meilleures performances thermiques possibles.

Son accompagnement comprend l’aspect technique et social des travaux, mais aussi l’administratif et le financement.

Le dispositif “Mon Accompagnateur Rénov” a été mis en place par le gouvernement pour augmenter le nombre de rénovations énergétiques réalisées en France et accélérer la transition énergétique du pays.

Qui sont les accompagnateurs rénov’ ?

Les opérateurs “Mon accompagnateur Rénov” sont des organismes privés ou publics agréés par l’État. Jusqu’à fin 2022, il s’agissait majoritairement d’agences du réseau France Rénov’. On en dénombre environ 450 à ce jour.

Entre janvier et septembre 2023, la liste sera progressivement élargie à toutes les personnes morales ou physiques, collectivités territoriales et sociétés de financement ayant une connaissance complète sur le sujet de la rénovation énergétique. Pour candidater au rôle d’Accompagnateur Rénov’, ces organismes doivent être capables de :

  • diagnostiquer un logement et détecter les situations d’habitat indigne et de perte d’autonomie,
  • analyser la situation financière des ménages,
  • connaître les solutions techniques à proposer pour un projet de rénovation énergétique.

L’organisme devient officiellement Accompagnateur Rénov’ lorsqu’il est agréé par l’agence nationale de l’habitat (Anah) ou par l’une de ses antennes locales. L’agrément est valable pour une durée maximum de 5 ans renouvelable.

Qui peut se faire accompagner ?

Officiellement, tous les ménages souhaitant réaliser des travaux de rénovation énergétique peuvent faire appel à Mon Accompagnateur Rénov’. En réalité, ce dispositif s’adresse tout particulièrement aux personnes voulant entreprendre des travaux de rénovation énergétique globale (chantiers conséquents, longs et coûteux).

En revanche, certains ménages sont obligés de faire appel à un organisme agréé Mon Accompagnateur Rénov’ depuis le 1er janvier 2023.

Dans quel cas le recours à Mon Accompagnement Rénov’ est-il obligatoire ?

Depuis le 1er janvier 2023, tous les ménages aux revenus modestes et très modestes qui sollicitent l’aide MaPrimeRénov’ Sérénité pour une rénovation énergétique globale doivent obligatoirement faire appel à un accompagnateur rénov’. Pour que cette obligation soit valable, il faut cependant que le coût des travaux soit supérieur à 5 000 € TTC.

À partir du 1er septembre 2023, l’obligation d’accompagnement se généralisera à tous les propriétaires éligibles à MaPrimeRénov’ qui réalisent deux gestes de travaux ou plus, sollicitant au moins 10 000 € d’aide pour un coût de travaux supérieur à 5 000 € TTC. Par ailleurs, les travaux qui font l’objet de demandes d’aides distinctes dépassant ces seuils et intervenant dans un délai de 3 ans à compter de la première demande d’aide formulée sont aussi concernés.

info

Pour rappel :

MaPrimeRénov’ est un dispositif d’aides visant à faciliter le financement des travaux de rénovation énergétique réalisés dans les logements occupés comme résidence principale et construits il y a plus de 15 ans. Bien que toutes les catégories de revenus soient éligibles au dispositif, plusieurs niveaux d’aides sont proposés. Ils dépendent à la fois du profil financier des bénéficiaires (très modeste, modeste, intermédiaire ou supérieur) et de l’ampleur des travaux envisagés.

Quelles sont les missions de Mon Accompagnateur Rénov’ ?

Comme mentionné ci-dessus, le rôle de Mon Accompagnateur Rénov’ est à la fois technique, administratif, financier et social.

La partie technique comprend :

  • le diagnostic de l’existant avec un audit énergétique,
  • les préconisations de travaux à effectuer en fonction des résultats de l’audit énergétique,
  • l’estimation des gains énergétiques, des aides et du coût des travaux,
  • l’accompagnement pour la recherche d’artisans RGE (Reconnus Garants de l’Environnement : cette mention est obligatoire pour avoir droit aux différentes aides de l’État),
  • le suivi du chantier,
  • des conseils sur le nouveau comportement énergétique à adopter après rénovation.
warning

Attention :

Afin de garantir une certaine neutralité, les accompagnateurs rénov ne peuvent pas proposer une prestation travaux en plus de leur prestation d’accompagnement. Les travaux doivent être exécutés par une autre entreprise.

L’aspect administratif comprend :

  • l’assistance aux démarches en ligne liées aux travaux,
  • l’aide pour monter les dossiers nécessaires,
  • le conseil sur les réglementations en vigueur.

La partie financière consiste à :

  • établir un plan de financement en incluant toutes les aides possibles,
  • mobiliser d’éventuels prêts complémentaires auprès des banques. L’éco-PTZ peut par exemple faire partie des solutions intéressantes à envisager.

Enfin, le rôle social de Mon Accompagnateur Rénov’ entre en jeu lorsque le foyer accompagné dispose de revenus très modestes et est en situation de précarité énergétique. L’opérateur chargé du dossier doit alors analyser et prendre en compte cette situation financière afin de recommander à ses clients des solutions adaptées à leur profil (subventions, travaux…).

info

Bon à savoir :

Les subventions de l’État pour aider ces ménages à entreprendre des travaux de rénovation énergétique performants sont augmentées pour 2023.

Indépendance, neutralité et contrôle

Les opérateurs membres du réseau “Mon Accompagnateur Rénov’” doivent être neutres et indépendants. Ils ne sont donc pas autorisés à réaliser eux-mêmes les travaux, et doivent être en mesure de le prouver.

Par ailleurs, si plusieurs entreprises, équipements ou solutions de qualité égale sont envisagées dans le cadre du projet, une stricte neutralité doit être respectée.

Pour permettre la constitution d’un réseau d’opérateurs de qualité, l’Anah se réserve le droit de contrôler ou faire contrôler les titulaires de l’agrément “Accompagnateur Rénov”. Elle peut donc se déplacer et demander des justificatifs afin de vérifier le respect des règles en vigueur et la qualité des prestations fournies.

Prix de Mon Accompagnateur Rénov’

Contrairement aux conseillers des guichets France Rénov’, dont les services sont gratuits, le recours à Mon Accompagnateur Rénov’ est une prestation payante. Son coût dépend de la structure que vous choisirez pour vous accompagner.

Toutefois, une partie des frais peut être prise en charge :

  • par votre collectivité territoriale : certains départements et régions ont mis en place un financement spécifique pour cet accompagnement, le rendant gratuit,
  • par l’Anah : dans le cas où votre collectivité ne propose pas de prise en charge, vous pouvez vous tourner vers l’agence nationale de l’habitat. Cette dernière cofinance l’accompagnement avec des forfaits qui dépendent de votre projet de rénovation et de vos ressources. L’aide est plafonnée à 875 € pour les projets les plus ambitieux.
Projet donnant droit à MaPrimeRénov' et pour lequel le recours à un accompagnateur est optionnelTravaux améliorant la sécurité et la salubrité de l'habitat, ou l'autonomie de la personneTravaux de rénovation énergétique donnant droit à l'aide MaPrimeRénov' SérénitéTravaux lourds sur un logement très dégradé
Financement accordé par l'Anah150 €313 €600 €875 €

Où trouver un accompagnateur rénov’ ?

Pour trouver un accompagnateur rénov’, vous pouvez vous adresser à l’espace conseil France Rénov’ le plus proche de chez vous. La liste des guichets est disponible à l’adresse suivante : https://france-renov.gouv.fr/espaces-conseil-fr

Si votre dossier nécessite de faire appel à un accompagnateur, un conseiller vous orientera alors vers le bon interlocuteur.

Vous pouvez  également contacter France Rénov’ directement par téléphone au 0 808 800 700 (service gratuit + prix d’un appel).

IMMOFIX, futur accompagnateur rénov’

Chez Immofix, nous œuvrons depuis notre création pour une rénovation performante des logements. Nous proposons d’ores et déjà un accompagnement administratif, technique et financier aux propriétaires occupants et bailleurs souhaitant améliorer significativement les performances thermiques de leur logement.

Dans ce contexte, nous demanderons notre agrément auprès de l’Anah dès que les candidatures seront ouvertes.

 

Infographie de synthèse sur le rôle, les missions, et les obligations de Mon Accompagnateur Rénov'. Présentation des conditions dans lesquelles le recours à ce professionnel est obligatoire.

Ces articles pourraient également vous intéresser
Tags: Je rénove
MaPrimeRénov’ Sérénité 2023 : montant, démarches, tout savoir
Carnet d’Information du Logement : définition, contenu, obligations