J'achèteJe rénoveJe vends

Comment calculer son DPE gratuitement en ligne ?

Le DPE (diagnostic de performance énergétique) est obligatoire pour la vente ou la location d’un bien immobilier. Il permet d’évaluer la consommation énergétique d’un logement et d’estimer ses émissions de gaz à effet de serre. Le DPE doit être effectué par un professionnel certifié pour être juridiquement valable, mais il est également possible de le calculer soi-même gratuitement sur internet.

L’étiquette énergie d’un logement : comment est-elle calculée ?

La prise en compte des qualités intrinsèques du logement

Pour calculer l’étiquette énergie d’un logement, une analyse du bâti et de ses caractéristiques doit être réalisée. Lors de cette visite technique, les informations suivantes sont prises en compte :

  1. Caractéristiques générales (année de construction, configuration, superficie) ;
  2. Performance de l’isolation (murs, planchers, toiture, plafond, portes et fenêtres) ;
  3. Efficacité des équipements (chauffage, ballon d’eau chaude, système de ventilation, système de refroidissement, éclairage) ;
  4. Production (ou non) d’énergies renouvelables.

L’application d’un scénario de consommation type

Après l’analyse des performances thermiques de votre appartement ou de votre maison individuelle, un scénario hypothétique type est appliqué pour obtenir sa consommation d’énergie théorique.

La consommation « type » prise en compte est celle d’un foyer moyen, qui n’est ni gourmand en énergie, ni économe. Le scénario utilisé est le suivant :

  1. Une occupation journalière du logement de 16h en semaine (de minuit à 10h et de 18h à minuit) et une occupation continue le weekend ;
  2. Une période d’absence de deux semaines en période estivale et d’une semaine en plein hiver ;
  3. Une température intérieure de 19°C le jour, et de 17°C la nuit ;
  4. Des données climatiques moyennes, calculées en fonction de celles enregistrées dans le département lors des 30 dernières années. Ces données sont ajustées en fonction de l’altitude et de la distance par rapport au littoral ;
  5. L’énergie nécessaire pour chauffer l’eau est calculée en fonction de la surface habitable et du taux d’occupation. Le taux d’occupation dépend de la taille du bâtiment.
info

Bon à savoir :

La méthode de calcul utilisée pour déterminer le niveau de consommation énergétique est appelée méthode conventionnelle, ou 3CL (« Calcul de la Consommation Conventionnelle des logements »). En se basant sur une consommation théorique, elle permet de comparer les logements entre eux et de supprimer les biais liés aux usages de chaque foyer.

Comment calculer le DPE d’une maison soi-même en 2022 ?

Deux solutions existent pour réaliser une première évaluation de l’étiquette énergie de son logement. Alors que la première méthode prend en compte l’année de construction, la seconde repose sur les factures.

warning

Attention :

Réaliser un Diagnostic de Performance Énergétique soi-même est relativement technique. Même les professionnels ne réalisent pas leurs calculs à la main. Ils entrent les différentes données dans un logiciel. De plus, les DPE « faits maison » n’ont aucune valeur juridique. Ils ne peuvent donc pas être utilisés dans le cadre d’une mise en vente ou d’une location.

Comment estimer son DPE en se basant sur l’année de construction ?

Si vous souhaitez avoir une première idée de l’étiquette énergie de votre maison sans pour autant faire réaliser un DPE par un professionnel certifié, vous pouvez vous référer à la date de construction de votre logement.

Période de constructionÉtiquette énergie des logements construits à cette époque
Logements neufs ou récents, construits à partir de 2012Classe énergie A
Logements construits à partir de 2005Classe énergie B/C
Logements construits entre les années 80 et les années 2000Classe énergie D
Logements construits avant 1979Classe énergie E
Logements construits entre 1948 et 1975Classe énergie F
Maisons anciennes bâties avant 1948, souvent équipées d’un chauffage au gazClasse énergie G

Si votre appartement ou maison a été construit avant 1979 et que peu de travaux ont été réalisés, il est possible que ses performances thermiques soient mauvaises. La superficie du bien a également un impact sur son étiquette énergie. Les habitations énergivores sont plus représentées parmi les logements de petite taille.

Comment estimer son DPE en se basant sur ses factures d’électricité ?

Jusqu’à juillet 2021, il était possible de calculer le DPE d’une maison ancienne en se basant sur les factures d’énergie des trois dernières années, grâce à la méthode de calcul dite « sur factures ».

Bien que cette méthode ne soit plus utilisée aujourd’hui, vous pouvez vous en servir pour simuler vous-même votre classe énergétique. Attention, cette technique est très approximative. Le résultat peut significativement varier en fonction de vos habitudes de consommation.

La méthode de calcul a été détaillée étape par étape dans le document ci-contre.

tips_and_updates

Astuce :

Vous pouvez ouvrir le document en grand en cliquant sur l’icône en haut à droite de ce dernier.

Les simulateurs en ligne gratuits pour calculer son DPE

Plusieurs solutions existent pour estimer en quelques clics et gratuitement l’étiquette énergie de votre logement. Tout comme les DPE faits soi-même, ces simulateurs ne sont à utiliser qu’à titre informatif. Ils n’ont aucune validité juridique et ne remplacent donc pas un DPE réglementaire, réalisé par un professionnel. Voici les outils en ligne les plus connus :

  1. Le simulateur d’EDF
  2. Le simulateur de Diagnostic DPE
  3. Le simulateur de VosEconomiesd’énergie.fr

À quel professionnel certifié faire appel pour un DPE juridiquement valable ?

Pour obtenir un DPE réalisé dans les règles de l’art et juridiquement valable, vous devez faire appel à un diagnostiqueur professionnel. Ce dernier doit obligatoirement :

  • disposer des compétences requises. Il doit notamment avoir obtenu sa certification auprès du COFRAC (le Comité Français d’Accréditation), qui l’autorise à réaliser les diagnostics pour une durée de 5 ans.
  • disposer d’une assurance responsabilité civile professionnelle. Cette dernière est imposée à tous les professionnels du bâtiment.
  • n’avoir « aucun lien de nature à porter atteinte à son impartialité et à son indépendance ». Par exemple, il ne peut pas s’agir d’un proche du vendeur, sans quoi son impartialité serait remise en question.

Le DPE délivré par un professionnel est valide pour une durée de 10 ans. Il a l’avantage d’être opposable.

Pour vous orienter vers les bons professionnels, le ministère de la transition écologique et solidaire met à votre disposition un annuaire des diagnostiqueurs immobiliers certifiés .

info

Bon à savoir :

Le diagnostiqueur a l’obligation légale de vous remettre une attestation sur l’honneur par laquelle il garantit respecter les points évoqués ci-dessus. N’hésitez donc pas à lui demander de vous la fournir en amont de son intervention.

Combien coûte un DPE officiel ?

Les tarifs des DPE ne sont pas réglementés. En d’autres termes, ils peuvent varier en fonction des professionnels et de la zone géographique. Dans les régions dans lesquelles la concurrence entre les diagnostiqueurs est forte (par exemple en région parisienne), les prix sont tirés vers le bas.

Le tableau ci-dessous est donné à titre indicatif. Il s’agit d’une moyenne des prix pratiqués par plusieurs diagnostiqueurs en France.

Coût d'un DPEAppartementMaison
Coût pour un studio95 €-
Coût pour un 3 pièces110 €110 €
Coût pour un 5 pièces120 €130 €

Comment savoir si mon DPE est bon ou mauvais ?

Le DPE classe les logements en 7 notes (réparties de A à G) selon leur consommation énergétique et leurs émissions de CO2. Ces lettres permettent de juger de la performance ou au contraire de l’inefficacité énergétique d’un bâtiment. Les biens notés A sont les plus économes et les plus respectueux de l’environnement, et les biens notés G sont les plus énergivores et les plus pollueurs.

Etiquette énergieConsommation énergétique en kWh/m²/anÉmissions de gaz à effet de serre en kg CO2/m²/anPerformance énergétique
Lettre A< 70< 6Excellente
Lettre B70 à 1106 à 11Très bonne
Lettre C110 à 18011 à 30Bonne
Lettre D180 à 25030 à 50Moyenne
Lettre E250 à 33050 à 70Faible
Lettre F330 à 42070 à 100Mauvaise
Lettre G> 420> 100Très mauvaise

On considère généralement qu’une note comprise entre A et C est bonne, qu’une note égale à D est moyenne, et qu’une note comprise entre E et G est mauvaise. Les bâtiments de classe énergie F et G sont qualifiés de passoires thermiques. Ils ont une très mauvaise isolation et des ponts thermiques.

warning

Attention :

Les logements à étiquette énergie E, F et G vont subir de nombreuses contraintes législatives lors des prochaines années : gel des loyers, interdiction de location ou encore audit énergétique obligatoire en cas de vente.

Réalisation de travaux : les alternatives au DPE à considérer

Si vous souhaitez réaliser des travaux et aimeriez pour cela analyser les performances thermiques de votre logement, le DPE n’est pas la meilleure option. En effet, il s’agit avant tout d’un diagnostic juridique destiné à la vente.

Vous pouvez en revanche vous tourner vers un audit énergétique, plus adapté aux projets d’efficacité énergétique. Ce dernier dresse non seulement un état des lieux de l’existant, mais il propose également des préconisations travaux chiffrées et argumentées.

Comment améliorer l’étiquette énergie de son logement ?

Pour améliorer les performances énergétiques de votre logement, vous pouvez opter pour quelques travaux d’optimisation thermique, ou pour une rénovation plus globale et ambitieuse. Sachez que de nombreuses aides financières existent pour vous aider à financer ces travaux.

Les travaux d’isolation

L’amélioration de l’étiquette énergie passe presque systématiquement par des travaux d’isolation. Ces derniers sont importants pour limiter les déperditions de chaleur en hiver et de fraîcheur en été. L’isolation peut concerner plus éléments :

  • Les parois intérieures et extérieures ;
  • Les combles, aménagés ou non ;
  • Les encadrements des menuiseries.

L’installation de portes et fenêtre à double ou triple vitrage

Pour compléter votre isolation, vous pouvez également remplacer vos fenêtres en privilégiant le double ou le triple vitrage.

L’installation d’un système d’eau chaude sanitaire et de chauffage plus performant

Après avoir réalisé les travaux précédemment évoqués, vous pourrez opter pour une installation de chauffage et d’eau chaude sanitaire plus moderne et performante. Les nouveaux équipements doivent être dimensionnés selon les besoins de votre logement après rénovation. En effet, maintenir une température intérieure correcte dans un bâtiment à basse consommation énergétique nécessite moins d’énergie que de chauffer une passoire thermique.

Ne négligez pas la ventilation !

Enfin, n’oubliez pas de prévoir un système de ventilation efficace. Sans ce dernier, des problèmes d’humidité pourraient apparaître et compromettre l’efficacité des travaux réalisés.

Ces articles pourraient également vous intéresser
Tags: J'achète, Je rénove, Je vends
Passoires thermiques : audit énergétique obligatoire en avril 2023
Isolation des murs par l’intérieur : quelle épaisseur d’isolant choisir ?

Besoin d’un DPE ? Demandez votre devis. 📜