Comment choisir son courtier immobilier ?

Vous êtes à la recherche d’un crédit immobilier et aimeriez passer par un courtier ? Pas facile de s’y retrouver parmi l’ensemble des offres de courtage existantes. Dans cet article, découvrez toutes nos astuces pour bien choisir votre courtier.

Où trouver des courtiers en crédit immobilier ?

Pour choisir votre courtier, il est nécessaire de réaliser une première sélection de personnes à contacter. Pour en trouver, vous pouvez :

  • Vous renseigner auprès de vos proches, notamment si certains d’entre eux ont effectué un achat immobilier récemment : ils pourront probablement vous recommander certains courtiers s’ils ont été satisfaits par leurs services.
  • Utiliser les moteurs de recherche. Les algorithmes optimisent les résultats de façon à satisfaire les internautes. En règle générale, les premiers résultats qui apparaissent sont donc de qualité.
  • Consulter les pages jaunes.
  • Croiser les contacts obtenus avec les avis que vous trouverez en ligne. Même s’ils ne sont pas toujours fiables à 100%, ces avis vous permettront de vous faire une première idée des courtiers en question. Si vous ne trouvez aucun ou très peu d’avis, méfiez-vous !

Comment choisir le bon courtier immobilier ?

Après avoir sélectionné quelques courtiers, prenez rendez-vous avec eux pour réaliser des pré-entretiens Rendez-vous durant lequel le courtier prend connaissance de votre projet, vous conseille, et vous explique sa façon de procéder lorsque des dossiers lui sont confiés . Ces entretiens peuvent avoir lieu par téléphone ou en agence selon les courtiers contactés. Pour bien choisir votre courtier en immobilier, ne vous focalisez pas uniquement sur ses tarifs. Rassurez-vous, vous n’aurez rien à payer tant que vous n’aurez pas accepté d’offre de crédit. L’objectif de cette étape est donc de trouver le courtier aux meilleurs services, c’est-à-dire qui corresponde au mieux à votre profil et à votre projet. Voici quelques éléments à prendre en compte pour vous aider :

1Votre courtier immobilier doit obligatoirement être agréé, et donc inscrit à l’ORIAS Organisme pour le Registre unique des Intermédiaires en Assurance

Les courtiers sont dans l’obligation légale d’être inscrits à l’ORIAS pour pouvoir exercer leur métier. Le registre de l’ORIAS répertorie en fait l’ensemble des intermédiaires en assurance, banque et finance.
Les professionnels qui sont inscrits et immatriculés respectent un certain nombre de critères : leur identité a par exemple été vérifiée, et ils sont tous titulaires d’un contrat d’assurance de responsabilité civile professionnelle (cette assurance dédommage les fautes commises dans l’exercice de leur métier).

ASTUCE : L’ORIAS dispose d’un outil de recherche en ligne qui vous permettra de vérifier facilement que votre courtier soit bien agréé. Pour trouver le professionnel auquel vous souhaitez vous adresser dans la base de données, plusieurs éléments peuvent être utilisés :

  • Son nom et prénom,
  • Son numéro de SIREN,
  • Son numéro d’immatriculation à l’ORIAS : vous pourrez retrouver le numéro d’immatriculation de votre courtier sur l’ensemble de ses documents (publicité, site internet, mandats etc.), qui doivent obligatoirement le renseigner,
  • Son adresse.

Le courtier que vous avez repéré n’est pas inscrit à l’ORIAS ? Celui-ci exerce dans l’illégalité. Nous vous conseillons très fortement d’en trouver un autre.

2Votre courtier doit vous poser des questions (beaucoup !)

Plus votre courtier en crédit vous posera de questions, plus il essayera de comprendre votre profil financier ainsi que votre projet pour trouver le crédit qui vous correspond. Il sera alors en mesure de vous fournir un accompagnement personnalisé ainsi que des conseils de qualité sur le montage financier qui vous correspond. A l’inverse, méfiez-vous si votre courtier s’intéresse peu à votre situation.

3Vérifier que votre courtier ait un réseau conséquent

Alors que certains courtiers ne travaillent qu’avec un nombre limité de partenaires, d’autres n’hésitent pas à mettre l’ensemble des établissements bancaires en concurrence. N’hésitez pas à poser la question directement aux courtiers que vous contactez : ils ont un impératif de transparence, et doivent donc vous délivrer cette information.

4Les tarifs pratiqués par votre courtier doivent être transparents

Avant de pouvoir réaliser l’ensemble des démarches de recherche de prêt pour vous, le courtier doit rédiger et vous faire signer un mandat.
Dans ce document, plusieurs éléments doivent être précisés : montant des honoraires, liste des banques partenaires, rémunération perçue par les banques etc. Prenez le temps de bien étudier ce document pour éviter toute mauvaise surprise.

5Donnez le dernier mot … Au feeling !

Il est probable que plusieurs courtiers correspondent à l’ensemble de vos critères. Faites-vous confiance et tournez-vous alors vers celui avec qui le feeling passe le mieux. Certains vous paraîtront plus sérieux, plus attentifs, plus réactifs, plus transparents ou plus organisés que d’autres. L’aspect humain est essentiel dans un métier d’accompagnement et de conseil.

Courtier en ligne ou courtier de proximité ?

Alors que dans la plupart des cas, les courtiers en ligne se basent sur une rapide simulation et sur une grille des taux pour mettre en relation les bonnes banques avec les bons clients, les courtiers de proximité accordent plus d’importance à la négociation : ils consultent leur grille des taux puis négocient votre prêt pour vous auprès des banques : une façon de garantir l’obtention des meilleures conditions de crédit possibles. Les courtiers en ligne sont donc généralement gratuits (simple mise en relation), alors que les courtiers de proximité (indépendants ou en agence) facturent des honoraires en contrepartie d’un meilleur accompagnement.

En savoir plus :
Combien coûte un courtier immobilier ?